指圧道  SHIATSU-DO

L’art de donner et recevoir
du réconfor
t

  • Shi (doigt)

  • Atsu (pression)

  • 道) (voie par laquelle l’homme s’accomplit)
 

Shiatsu-Do (jap.) : « Voie de la digitopression » sur le corps selon des lignes préétablies (méridiens ou trajets musculo-squelettiques). Méthode globale visant à équilibrer les énergies (In-Yo) et à rétablir leur circulation harmonieuse, mais permettant aussi l’équilibrage des systèmes nerveux sympathique et parasympathique ainsi que la levée des tensions physiques.

Au-delà du sens tactile, le toucher est ce qui nous permet de rencontrer autrui.

Dans de nombreux pays d'Extrême-Orient, comme en Inde, en Thaïlande ou
en Chine, le toucher sain et bienveillant est intégré dans la société sous forme de soins aux origines ancestrales ; il rythme et imprègne la vie familiale.

Au Japon, chacun est capable de soulager son proche ou son voisin des tensions accumulées au quotidien grâce à quelques manœuvres ou stimulations sur des points précis du corps (tête, dos, épaules,…) codifiés et repérés depuis des millénaires.

Cet « art de vivre » que les japonais nomment « Shiatsu-Dō » est fondé
sur la digitopression (shiatsu) qui consiste à stimuler, par des pressions manuelles ou étirements, le système énergétique du corps humain décrit par la Médecine Traditionnelle Chinoise et utilisé par l'acupuncteur.
Cette technique s’applique à titre préventif dans le cadre familial et amical.

La répétition de la pratique, la capitalisation d'expériences tactiles sur des individus variés, affine la conscience corporelle, la subtilité des perceptions
et nous donne accès à la dimension supérieure du Shiatsu-Dō.
Nous apprenons à capter progressivement la qualité des énergies qui circulent dans le corps, à en percevoir les blocages, les dysfonctionnements; à sentir
les besoins et les rééquilibrages à réaliser.

A l’inverse du Dō-In qui se pratique « par soi-même sur soi-même »,
le Shiatsu-Dō s’exerce à deux (le donneur – shiatsushi ; le receveur – jusha), en tenue souple de préférence, au sol sur un futon (matelas) et à travers
les vêtements
.

A l’instar de l'Aïkidō(voie de l'harmonie), du Chadō (voie du thé), du Shodō
(voie de la calligraphie)…, le Shiatsu-Dō n'est pas seulement un apprentissage mais également une transformation de soi. Il exprime un véritable cheminement dans la pratique d'un art.
L'apprenti suit la forme dans les règles, puis la perfectionne par la répétition, avant de la dépasser et de ne faire qu'un avec elle. Il s'agit d’atteindre le mushin, l'essence du (道) : la voie (en chinois Dao ou Tao).
Le mushin (無心), « sans pensée », est cet état dans lequel l'action et la pensée ne font qu'un, menant à l'acceptation du monde tel qu'il est.

Le Shiatsu-Dō  ne se substitue aucunement à la Médecine Occidentale ; il complète celle-ci. Il nous permet de préserver et d’entretenir notre capital-santé et notre bien-être de façon naturelle. Il n'a, en aucun cas, de prétention médicale ou paramédicale. Il nous apporte une aide, mais ne se substitue, en aucune façon, à un quelconque acte médical ou traitement médicamenteux.

L’apprentissage du Shiatsudō s'appuie essentiellement sur la pratique de katas (enchaînements de mouvements
codifiés à mémoriser), mais également sur la théorie issue de la Tradition extrême-orientale (le Tao, Yin-Yang,
les cinq mouvements, les grandes lois de « l'énergie », les méridiens principaux).

L’apprentissage du Dō-In (art taoïste de longévité) fait partie intégrante de l’enseignement..

Débutant(e) ou expérimenté(e) ?
Vous serez accueilli(e) dans un cadre chaleureux et convivial pour apprendre ou approfondir le Dō-In.
L’enseignement et la pédagogie sont ajustés aux caractéristiques et qualités physiques individuelles de chacun(e),
sans en affecter l'efficacité.

 
enseignant :Grégory ROCHER 
 

Spécialiste en Shiatsu
Titre professionnel reconnu par l’État
Professeur de Dō-In & Shiatsu-Dō
(Arts énergétiques sino-japonais)
Membre du Syndicat Professionnel de Shiatsu (SPS) 

lieux de pratique :
  Maison des Associations
rue de la Croix Cordier 51430 Tinqueux
cours :
  pour les dates consulter le calendrier, ou nous contacter