POURQUOI PRATIQUER LE QI GONG et le TAICHI CHUAN ?
   
 
Que les Chinois soient des millions à pratiquer des exercices quotidiens, sur le pas de leur porte, dans les parcs,
est de notoriété publique, il s'agit généralement de QI GONG et de TAICHI CHUAN.
 
Ces approches sont considérées comme étant de l'entraînementénergétique selon les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC).
 
Un des concepts fondamentaux de la MTC étant le QI, ce fluxénergétique omniprésent, et GONG voulant dire travail ou entraînement.
 
Le Qi Gong est une pratique qui consiste à entraîner le QI, c'est-à-dire à le renforcer, l'accroître, l'épurer, l'équilibrer
et le faire circuler harmonieusement dans le corps et l'esprit.
 
La pratique régulière du QI GONG et du TAICHI sert à renforcer et à assouplir la structure musculo-squelettique et à optimiser toutes les fonctions de l'organisme dans le but d'entretenir la santé et même d'assurer la longévité. Elle favorise la concentration.
 
Le QI GONG et le TAICHI font appel à des techniques bien précises qui favorisent la concentration, permettant ainsi de relier le corps et l'esprit.
 
Le pratiquant développe, à travers une pratique régulière, une perception très fine de ses sensations aidant à la détente,
soulageant le stress, ce qui permet d'atteindre un état de tranquillité intérieure.
 
Les bienfaits sont tangibles en ce qui concerne l'amélioration de l'état de santé.
 
MAITRISER LE QI :
  Par le contrôle du corps, de la respiration et de la pensée, les adeptes du QI GONG apprennent donc à percevoir leur QI et à le diriger le
long des trajets d'énergie.
  On utilise :
 
  • des visualisations et des méditations
  • des exercices respiratoires
  • des postures immobiles tenues un certain temps
  • des mouvements diversifiés et généralement très lents
  • des étirements et des ondulations
  • une grande attention mentale
  Les enseignants de QI GONG doivent avoir une excellente compréhension de la MTC afin d'orienter les pratiquants vers les exercices appropriés à leur état.
  La science du QI est étudiée en Chine depuis au moins 3000 ans, c'est grâce en grande partie aux moines taoïstes que la connaissance profonde du QI aurait été maintenue vivante et pourrait être encore apprise.

Selon l'Institut Européen de Qi Gong la pratique régulière d'exercices appropriés permettrait les applications suivantes :
 
  • Comme mode de prévention :
    Assouplissement, détente, relaxation, gestion du stress, équilibre psychosomatique, meilleure vitalité, entretien de la mémoire, meilleur
    sommeil.
  • Pour le développement personnel :
    Moduler la réponse émotionnelle et l'adaptation au stress psycho émotionnel ou affectif; favoriser tant chez l'adulte que l'enfant, la
    mémorisation, l'effort intellectuel, l'imagination et la créativité.
  • Pour l'ouverture spirituelle :
    Favoriser le développement de certaines qualités, comme le calme, la sérénité et le lâcher prise.
PRATIQUE :
 

Selon le type de handicap, certaines personnes se dirigeront vers le TAICHI qui se pratique avec déplacements sous forme d'enchaînement de
mouvements fluides, souples, réalisés avec lenteur et détente.
Les positions du corps permettent d'améliorer le sens de l'équilibre, le relâchement musculaire, la coordination.

D'autres personnes se dirigeront plus volontiers vers le QI GONG ayant l'avantage, selon les pathologies, de se pratiquer debout, assis ou
couché.
Sa pratique se fonde sur des techniques de respiration lente, synchronisée avec les mouvements du corps, naturels, lents et détendus.

Des résultats très encourageants ont été constatés parmi les pratiquants atteints par exemple de la maladie de Parkinson, sclérose en
plaques, Alzheimer, schizophrénie, diabète, ostéoporose, hépatites, Maladies cardio-vasculaires.

Cette pratique est tout à fait accessible à nous les occidentaux sans avoir besoin de tout comprendre ni de changer de façon de vivre.

* * *